La cure d’argile à boire : les BIENFAITS

On connaît tous les bienfaits de l’argile sur notre peau que ce soit en masque ou en cataplasme. 
Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des bienfaits de l’argile à boire. 
Encore trop discret, il est temps de mettre en lumière cette cure aux multiples bénéfices.

Plus besoin de répéter toutes les vertus de cette roche vivante. Pour résumer, elle se déplace là où le mal est, afin de réparer les anomalies. 

L’argile a toujours été considérée comme un médicament naturel ; du fait de ses propriétés purifiantes, apaisantes, cicatrisantes, désinfectantes, soulageantes… Étonnantes. Vous l’aurez compris, cette terre est Mère-Veilleuse. Car oui, elle est peut-être utilisée à des fins préventives mais aussi curatives. 

1. Purifie notre corps

Le fort pouvoir de l’argile est celui d’absorber. Elle aspire toutes les impuretés, les toxiques, les germes, tous nos poisons intérieurs accumulés par notre hygiène de vie, notre alimentation, médicaments, etc., pour les évacuer vers la sortie. Et de plus, elle a un fort pouvoir adsorbant, ce qui signifie qu’elle fixe en elle toutes les substances nocives, donc aucune crainte qu’une bactérie s’échappe d’elle. 

2. Reboost notre organisme

Grace à sa richesse en minéraux, qui sont essentiels à notre vitalité, elle reminéralise notre corps et stimule nos organes.

3. Répare les troubles gastro-intestinaux

Constipation, diarrhée, gênes digestives, ballonnements, etc. Elle agit localement, là où la blessure est, pour régulariser notre bien-être intérieur. 

Notre corps est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur. Un coup de fatigue, une peau grasse, des douleurs, etc., c’est le signal que nous devons prendre soin de lui.

Une cure de 3 semaines 1 à 2 x par an d’argile est le meilleur moyen pour chouchouter son organisme. 

Comment faire : 

  • Verser un cuillère à café d’argile dans un verre d’eau.
  • Remuer
  • Laisser reposer toute la nuit 

Au petit matin, à jeun ; vous avez 2 possibilités :

  • Boire l’eau de l’argile, c’est-à-dire, de ne pas mélanger l’argile qui se trouve au fond du verre et boire uniquement l’eau.
  • Boire le lait d’argile, c’est-à-dire de mélanger l’eau et l’argile pour en faire un lait. 

Si c’est votre première cure, je vous inviterai à ne boire que l’eau dans un premier temps pour préparer votre organisme. Une fois celui-ci habitué, vous pourrez commencer à boire le lait.

Il est préférable d’utiliser une cuillère en bois, car il est souvent dit que le métal pousse les ions de l’argile à s’échapper, ce qui perdrait en bénéfice.

 

Quelle argile choisir :

La couleur de l’argile varie selon son taux d’oxydes de fer. En utilisation externe, elle a davantage son importance selon notre type de peau. En revanche, en interne, à vous de voir celle qui vous correspond le mieux et surtout de vous assurer qu’elle est bien comestible
Je dirais que l’argile verte est une valeur sure pour une cure à boire. 

Bien évidemment, je ne suis pas médecin, mais il est fortement déconseillé de faire cette cure si vous êtes enceinte, si vous suivez un traitement médicamenteux, si vous avez des fortes douleurs et que vous n’avez pas consulté un médecin en amont, si vous avez déjà eu une occlusion intestinale, etc. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :