La douche froide, la vitamine du matin

L’été se termine doucement et l’idée de partir en voyage me trotte déjà dans la tête.

Me dorer la pilule des heures au bord d’une plage, pas pour moi. J’aurai bien trop peur de m’ennuyer.

J’aime l’idée de se dépasser, d’aller au delà de ses limites, de pratiquer des activités différentes de notre quotidien… Résumer son voyage comme une aventure et revenir avec de nouveaux rituels en poche, telle est ma devise des vacances!

J’ai envie aujourd’hui de vous dévoiler un des mes rituels quotidien depuis maintenant 2 ans.

Je me douche à l’eau froide et j’adore ca !


J’apprécie de randonner dans les montagnes. Surtout profiter de ces douces soirées d’altitude. Se prélasser après une belle journée de marche, jambes détendues, tisanes à la main et contempler la vue.

Cependant pour profiter de ce merveilleux moment il y a généralement une étape cruciale à passer, celui de la douche. Pour les novices des séjours en refuge, la douche est une belle expérience ou pour certain une éprouvante expérimentation, car quand douche il y a, eau chaude il n’y a pas (ou très occasionnellement).

Alors depuis quelques années je m’inflige ce moment. Une étape qui était à la base désagréable mais qui avec le temps est devenue un moment très appréciable. Qui l’aurait cru, que prendre une douche froide en pleine montagne serait finalement plaisant. Alors bien évidemment le moment présent n’est pas une partie de plaisir, mais c’est une fois le robinet éteint, que les bienfaits commencent à jaillir dans notre corps.

Je me souviens encore lors d’un de mes premiers trekking, passée plus de dix jours  sans une seule douche chaude. Pas dramatique, pourriez vous me dire, mais les soirées étaient très fraiches et les douches assez rudimentaires (parfois un tuyau faisait l’affaire). Je pense que personne n’aurait refusé à ce moment là un peu de chaleur. Après 10 jours de marche, un des refuges offrait la possibilité de se payer 5 min de plaisir. Je ne me posais même pas la question, la réponse était OUI! Bien évidemment que je paie pour me réchauffer, me relaxer, pour faire du bien à mon corps… C’est ce que je pensais à ce moment là. J’imaginais que cette douche serait tout simplement magique.

Mais à force d’illusions, de rêver de cette douche, je n’ai ressenti au final aucun plaisir. Se fut une douche des plus banales. Les bienfaits de la douche froide avaient eu raison de moi.

Je vous parle des mes expériences en montagne, mais cela vaut aussi pour mes stages de yoga.

4h du matin, c’est l’heure à laquelle débute les journées. Autant vous dire que le niveau de motivation pour sortir de son duvet bien chaud est parfois compliqué. Le rituel veut qu’avant toute  pratique de yoga nous passons sous la douche froide. Le réveil est parfois difficile mais passer 5 minutes à essayer de s’éclabousser tout le corps d’une eau plutôt fraîche, cela vous réveille et vous donne de la force pour commencer votre Sadhana (pratique matinal de yoga accompagné de chants)


Après toutes ces expériences, je me suis dit qu’il était peut être temps de continuer à la maison.

Je ne vous cache pas que réussir à se motiver seule dans sa douche, était une étape plutôt délicate.

J’ai tout d’abord commencé par finir mes douches par un filet d’eau froide. Plus je me sentais à l’aise, plus j’augmentais la pression et surtout le temps resté sous l’eau. Mais après plusieurs mois, j’ai fini par passer le cap, me doucher complètement à l’eau froide. Ne plus passer par la case eau chaude. Beaucoup plus courageux, beaucoup plus violent mais beaucoup plus efficace.

J’imagine que vous vous êtes déjà baignés dans une froide, très froide (pensez à vos vacances en Bretagne ou en Normandie). Vous savez cette eau qui vous coupe le souffle, cette eau qui vous tétanise juste à l’idée d’y plonger vos pieds, mais cette eau qui vous veut finalement du bien.

N’avez vous jamais ressenti cette sensation de bien-être lorsque vous sortez de l’eau. Sentir votre corps revigoré, plus ferme, plus dynamique, vous vous sentez éveillé et vous vous sentez réchauffé. Ce moment difficile au premier abord mais si plaisant une fois accompli.

Il est vrai que nous avons tendance à vouloir nous relaxer sous une douche chaude et encore plus quand le froid arrive … Mais avez vous déjà fait l’expérience de prendre une douche froide en hiver. Vous serez étonnés de ressentir cette chaleur vous traverser le corps après votre douche. (Je vous assure, essayez :))

La douche froide procure beaucoup de bienfaits à votre corps : 

  • renforce et stimule notre organisme
  • raffermit la peau
  • détend les muscles
  • est un anti-ride naturel
  • apaise
  • brule des calories
  • embellit la peau en resserant les pores
  • favorise la circulation sanguine
  • peu atténuer ou empécher l’appartion de varice
  • effet anti-inflammatoire
  • elle a un effet durietique sur l’organisme
  • réveil
  • augmente la confiance en soi

Je ne vous demande pas dès demain matin, de vous jeter dans une eau a 0°. Mais essayer d’introduire cette pratique en douceur dans votre quotidien. À la fin de votre douche, diminuez légèrement l’eau chaude. Avec le temps votre corps s’habituera et surtout il en redemandera… Surtout lorsque vous prendrez conscience de tous les effets positifs.

De plus, faite de ce défi un challenge personnel.

Vous pourrez être fière de vous chaque matin !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *