Gérer ses émotions

Le tourbillon émotionel

Nos émotions nous accompagnent chaque jour. Parfois la sensation est plaisante, l’émotion est belle, on aimerait continuer à éprouver ce sentiment. Cependant il arrive souvent que cela ne soit pas le cas et que l’on aimerait combattre cette sensibilité afin qu’elle disparaisse.

Notre respiration s’accélère, notre souffle se coupe, notre cœur se serre, des fourmillements apparaissent, nos pensées nous empêchent de réfléchir, … bref les sensations sont nombreuses et pas toujours agréables.

Je me rappelle de mes années d’école, lors de présentations orales; j’étais submergée par l’émotion. Je ne me sentais pas à ma place et tous ces regards face à moi me rendaient encore plus nerveuse. Je sentais la chaleur monter en moi, je devenais rouge écarlate, mes yeux se remplissaient de larmes, ma voix était tremblante… on peut dire que je vivais un enfer à chaque speech.

On a parfois du mal à comprendre pourquoi nos émotions sont là, près de nous, à surgir à tout moment. On a tendance à croire qu’elles nous contrôlent, que rien ne peut les empêcher de s’inviter. Et à la longue on s’identifie à elles, comme si nous étions « nos émotions ». Nous sommes cette peur qui nous freine, cette colère qui nous rebelle, cette tristesse qui nous chagrine.

Si tu connais tes faiblesses, ton mental négatif va agir pour toi et te faciliter le chemin jusqu’aux émotions. Avant une épreuve orale,  je me suis déjà vu terminer des flacons entiers où toute sorte d’homéopathie pour calmer cette peur de la parole.

Le résultat? Aucun, à part que la peur et le stress étaient toujours bel et bien présents, voire plus forts

Pourquoi? Car je voulais juste lutter contre mes faiblesses sans même les apprivoiser.

Un mot, une phrase, un regard… peuvent nous toucher inconsciemment et faire manifester en nous une émotion. Notre émotivité peut nous pousser à avoir une parole déplacée, un geste de travers, un comportement inhabituel, une maladresse… mais nous avons toujours un prétexte pour nous justifier, n’est ce pas?

Les émotions peuvent être un cocktail explosif pour notre mental et notre santé.


7 conseils pour gérer ses émotions : 

1// Prenez conscience qu’une émotion est présente. Elle est souvent provoquée par une blessure émise dans le passé.

2// Laissez votre corps s’exprimer, se libérer des tremblements, des frissons, des larmes… de tous ses aspects qui peuvent vous empoisonner. Les maladies et le corps sont de mèches. Si ce dernier ne s’exprime pas, il est donc facile pour lui de provoquer une maladie en lien avec ce manque de communication.

3// Reconnaissez et décrivez l’émotion. Facile à dire mais pas facile à faire, car nous avons tous du mal à mettre des mots sur ce que l’on ressent réellement. 

4// Acceptez l’émotion et acceptez notamment le faite qu’il y a sûrement une blessure cachée derrière.

5// Apprivoisez la et devenez ami(e) avec elle.

6// Lâchez prise * (*définition d’eckhart Tolle du lâcher prise : laisser couler le courant de la vie plutôt que d’y résister).

7// Respirez profondément.


Faire face à ses émotions

Refouler une émotion en la fuyant serait la pire erreur à faire, car malheureusement l’émotion sera toujours présente. Vous aurez beau la nier, elle se cachera toujours au fond de vous. Plus vous la rejetterez, plus elle vous reviendra en pleine face.

Le ventre est le cœur des émotions. Quand trop d’émotions s’accumulent et que vous en prenez conscience, vous pouvez facilement le ressentir. Vous pouvez vous sentir nouer, ballonner…

Certaines émotions ne nous appartiennent pas mais malheureusement elle font tout de même partie de nous. À ma naissance, j’ai récupéré toutes les peurs de ma mère. 30 ans plus tard, après m’en être aperçu, j’ai pu faire un travail de rupture de lien émotionnel, pour me permettre de les abandonner.


Les émotions sont des cadeaux de la vie

Vous devez comprendre que les émotions sont des messages que vous corps vous délivrent. Que la sensation soit bonne ou mauvaise, acceptez ce cadeau. Chaque message est un cadeau. À vous de le décrypter.

Plus vous serez en phase avec vous même, plus cela sera facile. Vous devez vous connaître, savoir écouter votre corps, votre cœur, aller à la rencontre de vous même, comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur, vous sentir vibrer, vous sentir vivre…

II Bon à savoir : une émotion ne dure que quelques minutes, si cette dernière perpétue il s’agit alors d’un sentiment. Ce sont vos pensées (vos croyances, votre passé, votre expérience) qui vont prendre le contrôle sur vos émotions pour les transformer. II 

+ Astuce : Le kundalini yoga aide à gérer ses émotions grâce à des exercices de respiration et à l’appréhension de notre propre identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *