Être soi-même

La vie ressemble parfois à une pièce de théâtre. Chacun d’entre nous endosse un rôle et se plonge dans un personnage le temps d’une scène, d’un entracte ou d’une pièce.

Inconsciemment, une situation, une personne, un lieu, une atmosphère… vont nous influencer à porter un masque, plus ou moins visible, plus ou moins lourd, plus ou moins dur. Nous allons cacher notre réelle identité aux yeux des autres pour mettre en avant une personne que nous ne sommes pas. Ce masque va nous servir de bouclier, de protection, comme si nous voulions nous effacer face à autrui. Mais pourquoi ? Par peur d’être différent, de ne pas être normal, d’être unique… ? Pour Lise Bourbeau, auteur du livre « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même », il existe 5 masques, tous liés à une blessure :

  • Le masque du fuyant => La blessure du rejet
  • Le masque du dépendant => La blessure de l’abandon
  • Le masque du masochiste => La blessure de l’humiliation
  • Le masque du contrôlant => La blessure de la trahison
  • Le masque du rigide => La blessure de l’injustice

Chaque masque a ses propres caractéristiques physiques, émotionnelles et psychiques. Plus le degré de la blessure est important, plus le masque est visible.


La peur, notre ennemie mais aussi notre meilleure alliée

Certaines connexions, certains feelings, certaines intuitions, peuvent entraver notre attitude, notre comportement. Notre corps et notre esprit vont naturellement vouloir se protéger d’événements que l’on pourrait qualifier d’agressions extérieures pour nous-même.

La peur de souffrir, la peur d’être blessé(e), la peur de ne pas être à la hauteur, la peur d’être jugé(e), la peur de ne pas contrôler une situation, la peur d’être rejeté(e), la peur de ne pas être reconnu(e), la peur, la peur, la peur… Mais notre plus grande peur est celle de ne pas être aimé(e).

La peur est fondée sur 2 bases; celle d’une expérience passée (généralement pendant notre enfance) ou celle du propre imaginaire de l’homme.

Notre vie repose sur nos peurs, soit on décide de vivre avec et de se freiner ou soit on décide de les affronter.

Nous sommes l’artiste de notre vie, nous avons le pouvoir de créer et de choisir. Nous avons tous en nous cette force. Chaque décision est un choix et nous sommes l’unique décisionnaire. À part si nous laissons une personne prendre le contrôle de notre vie, mais encore une fois c’est un choix.

La peur est là pour nous guider, elle est un message. On a tendance à croire qu’elle est négative mais au contraire elle nous veut du bien. Son souhait est que l’on reste au chaud dans notre zone de confort, elle ne veut pas aller au delà de ce qu’elle connait déjà, elle n’aime pas l’affrontement, elle n’aime pas l’inconnu.

Ces sensations intérieures, dès lors où nous sentons la peur monter en nous, nous signalent que nous sommes mal à l’aise face à une situation. Et à ce moment là, nous pouvons parler de « cadeau de la vie ». Et oui, on nous montre une situation qui nous touche, qui réveille en nous une émotion. La peur est juste là pour nous dire d’être plus attentif, plus à l’écoute de nous-même. Mais la peur est créée par notre égo, par notre mental, par notre imagination (parfois débordante). Si nous voulons réussir à être nous-même nous devrons à un moment donné traverser ses peurs et les affronter.

Nous sommes tous uniques et cela peut effrayer de ne pas être comme tout le monde, d’être différent des autres. Je ne suis pas vous et vous n’êtes pas moi. Je suis moi, tu es toi, ce qui est bon pour moi, ne l’est peut être pas pour toi… ce qui est bon pour toi, ne l’est peut être pas pour moi. 


Qui sommes nous réellement ?

Si nous voulons avancer dans cette quête d’être soi-même, la priorité est de se connaître. Qui sommes-nous ?

Posez vous 5 minutes avec vous-même, relaxez vous et posez vous cette question :

Qui suis-je?

Essayez d’y répondre le plus sincèrement possible. Vous verrez que ce n’est pas ci facile que ça.

Savoir comment vous vous appelez, ce que vous faites dans la vie, votre âge…. Toutes ces questions superficielles ne m’intéressent pas. Ce que je veux savoir c’est « qui êtes vous »? Qu’est ce qui vous rend unique ? 

Je ne le répète jamais assez mais il est primordial de se dégager du temps uniquement pour être avec nous-même. Allez à la rencontre de son soi intérieur, se découvrir, s’écouter, se comprendre… Une fois que vous serez plus à l’aise avec votre propre ressenti, vous arriverez plus facilement à détecter lorsque vous porterez un masque et à ce moment là, vous vous direz:

Encore un cadeau de la vie? Qu’est ce que c’est ? Pourquoi cette situation me gêne ? Pourquoi dois je porter un masque ? Pourquoi ne puis-je pas rester moi-même ?

À vous poser les bonnes questions au bon moment , vous vous découvrirez ! Vous arriverez à déceler votre propre vérité. Vous allez prendre conscience qu’a ce moment là vous n’étiez pas vous-même et petit à petit, vous allez pouvoir vous dévoiler au grand jour 🙂


Les astuces pour être soi-même:

  • Se connaître
  • S’aimer
  • Etre conscient que nous sommes uniques
  • Affronter ses peurs

Alors qui êtes-vous 🙂 ? 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *